Domino

Domino, ballons de baudruche, hélium, filet, 3 x (2.70 x 1.20) m, 2012
 

Dans le cadre du projet « Ô univers de l’Art », la plasticienne réalise une installation éphémère intitulée Domino

La question de l’espace est au centre de sa réflexion universitaire, artistique et personnelle, et c’est tout naturellement que cette nouvelle création vient s’inscrire dans une logique de questionnement du lieu. En effet, trois structures – chacune constituée de plusieurs lignes de ballons de baudruches noirs gonflés à l’hélium dessinant un rectangle – se suivent telles des dominos.

Cet assemblage fragile interroge avant tout le lieu – plus précisément le rôle du mur au sein d’espaces dits « publics » – mais il est également une réflexion sur l’effet de pesanteur artificiellement travaillé sur cette série de ballons. Le déplacement des visiteurs articule la structure et les ballons dansent selon les airs.

Camille Garcin